Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, Isabelle Giordano

ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu-n-en-as-qu-une

Mon avis :

Plutôt un livre de bons conseils pour évoluer qu’un récit de fiction, mais on se laisse franchement séduire par le parcours initiatique proposé par le « routinologue ».

Résumé :

Camille se sent morose depuis quelques temps, alors qu’objectivement, elle a tout pour être heureuse. Un soir, sa route croise celle de Claude Dupontel, routinologue de profession. Il lui propose une « thérapie » afin de reprendre sa vie en main. Commence alors pour Camille une série de challenge…

Publicités

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles, Suzanne Hayes et Loretta Nyhan

Petites recettes de bonheur

Mon avis : ♥ ♥ ♥

Ce récit épistolaire est très agréable à lire et raconte le quotidien des femmes des soldats américains qui n’ont pas vécu la guerre de la même manière que celles du vieux continent. Les amateurs du genre s’y retrouveront.

Résumé :

Rita et Glory ne se connaissent pas. L’une vit dans le Massachussetts, l’autre dans l’Iowa. Pourtant, le destin va les relier. Toutes les deux ont un mari parti défendre la patrie sur le vieux continent et grâce à leur club de femmes respectif, elles vont commencer à entretenir une correspondance régulière. Chacune trouve du réconfort à évoquer ce qu’elle vit et à lire les conseils de l’autre. Elles vont s’échanger leurs bonnes recettes de cuisine pour améliorer le quotidien rationné, se confier l’angoisse de l’attente, se soutenir dans les moments difficiles.

Venise.net, Thierry Maugenest

Venise_netMon avis :

Entre la Venise du XVIe siècle et celle du XXIe, en passant par New-York, l’auteur nous entraine dans une course effrénée et il est difficile de lâcher ce « petit polar érudit ». À conseiller à tous les amateurs d’intrigues policières, d’histoire et d’art !

Résumé :

Le Tintoret est un peintre vénitien pure souche qui vit un peu à l’ombre des Michel Ange, Titien et autres grands peintres de la Renaissance Italienne. Jusqu’au jour où la Scuola di San Rocco décide de favoriser secrètement sa candidature lors d’un concours qu’elle organise. C’est le début de la gloire pour ce jeune peintre, fils de teinturier, mais c’est aussi le début des intrigues. Il se trouve mêlé malgré lui à des complots politiques et des manigances secrètes. Il faut dire que la Scuola sert de façade à une sorte de confrérie secrète, gardienne d’un trésor… un trésor ramené de la quatrième croisade.

Plusieurs siècles après les découvertes du Tintoret, trois spécialistes de ce peintre trouvent mystérieusement la mort après avoir étudié de près les œuvres abritées dans l’église de San Rocco. L’inspecteur Baldi est chargé de l’enquête sur la dernière victime, une jeune étudiante. Pour l’aider dans ses investigations, il échange des mails avec un professeur d’histoire de l’art vivant à New-York.

Quels liens peuvent-ils bien exister entre un peintre de la Renaissance et ces meurtres perpétrés plusieurs siècles après ? Pourquoi d’innocents chercheurs sont-ils choisis pour cible ? Qui tirent les ficelles ? Une confrérie secrète peut-elle survivre à l’usure du temps ?

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

le-cercle-litteraire-des-amateurs-depluchures-de-patatesMon avis : ♥ ♥ ♥

Un superbe roman épistolaire pour les amateurs du genre. On découvre une île anglo-saxonne méconnue ainsi que ses habitants hauts en couleurs.

Résumé :

Juliet Ashton est une jeune journaliste qui, après avoir amusé Londres par ses chroniques pendant la seconde guerre mondiale, se retrouve en mal d’inspiration. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre d’un habitant de la petite île anglo-normande de Guernesey. Ce correspondant lui parle d’un mystérieux Cercle littéraire des amateurs de tourte aux épluchures de patates créé pour se sauver des soldats allemands qui occupaient alors l’île. Intriguée, la jeune femme commence à entretenir une correspondance de plus en plus assidue avec les habitants de Guernesey.

84 Charing Cross Road, HELENE HANFF

84 Charring cross road

Mon avis: ♥ ♥ ♥

Ce petit roman épistolaire est un vrai régal ! Les lettres sont réelles, certaines sont truculentes, d’autres instructives et elles permettent de percevoir l’intimité de personnes qui ne se sont jamais rencontrées.

Résumé:

La librairie Marks & Co. reçoit un jour une lettre pour le moins surprenante: une certaine Mademoiselle Helene Hanff, vivant à New York, leur écrit pour leur demander de lui envoyer une série de livres qu’elle ne parvient pas à trouver chez elle. Commence alors une correspondance qui durera plusieurs années. Titillant souvent ses destinataires, Helene a aussi le cœur sur la main : elle envoie de nombreux colis de nourriture au personnel de la librairie qui manque un peu de tout dans les années d’après-guerre.

 

D. L

Bienvenue à vous, amis lecteurs

J’ai commencé ce site afin de partager les lectures que j’ai aimées.

J’ai essayé de permettre une navigation aisée en présentant les romans selon deux types de classements: par genre et par thème. En fonction de vos envies du moment, cliquez et choisissez ce qui vous attire le plus.

Si vous lisez un roman suite à mes conseils, n’hésitez pas à commenter. Peut-être ne serez-vous pas du même avis que moi, peut-être serez-vous complètement d’accord. Ça m’intéresse de le savoir!

Bonnes lectures!